Rapport 2022 sur le développement durable

64 La satisfaction de nos collaborateurs Une culture ouverte du dialogue et de l’échange ainsi que les entretiens annuels avec évaluation de la satisfaction, des performances et des supérieurs hiérarchiques, sont des facteurs essentiels permettant d’appréhender les besoins de nos collaborateurs. Lors des entretiens avec les collaborateurs, l’indice de satisfaction est établi au vu de cinq facteurs, l’échelle allant de 1 (minimum) à 10 (maximum). Avec une moyenne de 8,0 points, l’évaluation à la fin de l’année 2022 est légèrement inférieure à celle de 2021, dont la moyenne était de 8,1. Le formulaire pour les entretiens d’évaluation des supérieurs a été modifié au début de la période de référence. Les six critères suivants sont relevés: exemplarité; retour d’information; délégation des tâches correspondant aux capacités; délégation des tâches adaptée à la marge de manœuvre et encouragement promotion. En 2021 et 2022, les évaluations établissaient une moyenne identique de 8,8 sur une échelle allant de 1 (minimum) à 10 (maximum). Les évaluations égales et inférieures à 5 sont analysées par la direction, discutées lors d’un entretien personnel avec les collaborateurs et/ou les supérieurs concernés, des objectifs sont fixés et les mesures éventuellement requises sont mises en œuvre. La direction du personnel s’assure de leur exécution avant le 30 juin de chaque année. Afin de répondre au besoin croissant de flexibilité des collaborateurs, l’accent a été mis, au cours de l’année de rapport, sur l’extension de l’équipement informatique. La version de base d’Office 365 (e-mail via Office.com ainsi que Microsoft Teams) a été mise à la disposition de tous les collaborateurs. Certains processus commerciaux ont été révisés, par exemple au niveau du service après-vente et du négoce du bois, afin d’exploiter les nouvelles possibilités. Fin 2022, sur un total de 169 utilisateurs, 80, soit 47% de tous les collaborateurs, ont été équipés d’un ordinateur portable afin de pouvoir travailler indépendamment du lieu de travail (site de Bützberg 50%, Endingen 43 %). Tous les chefs de projet ont été équipés d’ordinateurs portables compatibles avec la CAO. 53% du personnel dispose d’un PC fixe, qui implique de travailler sur place. Pour 34% d’entre eux, les tâches exigent de leur part de travailler sur place (entrepôt, expédition, menuiserie, réception, etc.). La légère baisse de l’évaluation du système informatique lors de l’enquête auprès du personnel, qui passe de 8,0 (2021) à 7,9 (2022), est due à l’insatisfaction de certains collaborateurs, en ce qui concerne les logiciels. Au cours de la prochaine période de rapport, nous poursuivrons nos efforts en matière de flexibilité et de travail nomade. Les postes de travail fixes seront remplacés par des postes mobiles si nécessaire et dans la mesure du possible (souhait exprimé par l’employé ou le supérieur, modification du domaine d’activité, remplacement en raison d’exigences techniques, etc.) En outre, le passage à Windows 11 est prévu, ce qui entraînera le remplacement des anciens ordinateurs fixes et portables qui ne répondent plus à la configuration minimale requise pour l’exécution de Windows 11. Avec l’introduction d’Office Business Premium, tous les programmes Office deviendront compatibles avec le cloud. Ainsi, la conception de processus commerciaux additionnels indépendamment du lieu deviendra possible. L’objectif prioritaire de la révision du règlement d’embauche et du règlement du temps de travail sur le site de Bützberg était de créer des conditions d’embauche modernes, flexibles et favorables à la vie de famille. Les modifications ont donc notamment porté sur la réduction du temps de travail théorique de 42 à 41 heures, l’augmentation du droit aux congés de quatre à cinq semaines (à partir de 60 ans, le droit aux vacances est de six semaines comme auparavant), l’organisation individuelle des temps de pause, des horaires de travail quotidiens plus flexibles, des temps partiels et le télétravail lorsqu’il est possible et réalisable. Le site d’Endingen va également revoir son règlement concernant le temps de travail et le recrutement au cours de la prochaine période de rapport. L’accent sera notamment mis sur une réduction du temps de travail ainsi que sur l’augmentation des jours de congé à 30 jours pour tous les collaborateurs. La rémunération des apprentis sera augmentée à compter du 1er septembre 2023 de 165 € pour la première année de formation, de 215 € pour la deuxième et de 315 € pour la troisième. En outre, la mise en place d’une assurance maladie d’entreprise pour certaines prestations complémentaires à l’assurance maladie normale sera examinée. „Afin que nos collaborateurs puissent développer pleinement leur potentiel de performance, ils disposent d’une liberté de décision et d’action importante aussi autonome que possible.“ Aspects sociaux

RkJQdWJsaXNoZXIy NjQ1